@Brunswick Bierworks

Superbe soirée en musique! Merci à tous ceux qui sont venus.

Avec Jonathan MacLean, Paul Brennan, Juliette Boutin et Mathieu Bruyère 😎

Photos noir et blanc gracieuseté Marie-Pascale lariviere

Come out for some fun this Friday

My friends, This Friday, between 5-7pm, we got it all covered : local crafted beers, good company, fun and passion blending, wonderful and warmth venue and some music with awesome artists : Jonathan MacLean & Paul Brennan will play with me, along with dear guests : Mathieu Bruyère & Juliette Boutin.
Hope we will see you there!
Fred

Briser la glace

WoW, quelle soirée! Je me lançais hier soir pour la première fois comme auteur compositeur interprète, par plaisir, par passion, clôturant 9 mois d’écriture, devant une salle pleine, réceptive, enthousiaste, festive, et entouré pour l’occasion de la plus belle manière : partageant le stage avec amis et musiciens, tous fabuleux, généreux et passionnés de musique.

Amis qui vous vous êtes déplacés pour venir nous entendre et passer la soirée avec nous, vous avez ma reconnaissance et ma gratitude. J’espère que vous avez eu autant de fun que nous!

Artistes qui avez partagé le stage avec moi, chapeau et merci : Jonathan MacLean, Matthew Boukidys, Stuart Ferguson, Mathieu bruyère, Kyris, Frank Solo et la belle gang de Pixin’Keys : Nicole, Sylvie et Michelle Bradley, et Patty!

Maintenant que la glace est cassée, on va continuer😃
Prochain show : à la microbrasserie Brunswick Bierworks (East York, Toronto), le 2 novembre pour un 5 à 7👍

On se voit là-bas!

Fred

Rencontre musicale

Superbe rencontre musicale hier soir entre 4 musiciens de 4 horizons différents! Un cas où la diversité enrichit le lot et se fait complementaire👍 merci Robert (Félix and the Cats), Kyris et Franck solo.

Exhas, nouvelle pièce en ligne

Exhas

Passer du temps dans l’auto, dans le trafic, quand ça arrive pas souvent, c’est toujours une expérience qui marque. Être pris dans le trafic, c’est l’image de base de la pièce. J’ai ajouté à cela le trajet, la route, et le texte a pris une teneur symbolique. La fougue, l’énergie au début du texte. L’exhas des voitures qui s’infiltre. La nausée. Et le temps qui passe. Le blanc à la fin. L’immobilité…

métaphore d’une vie et du temps qui passe.

C’est probablement le texte que j’ai écrit avec le plus de facilité.

Laissez vos commentaires😃

Fred Boutin

Stone walk

Imaginez l’extase, le bien-être, juste à se promener sur la rue. Seul. Un feeling de liberté. Comme si le temps nous attendait pour une fois et marchait dans nos souliers. Je devrais mentionner les quelques verres vite descendus…

La liberté, c’est alors un peu comme une chute au ralenti. Mieux vaut ne pas se soucier de l’atterrissage pour jouir du moment!

Stone walk raconte la marche d’un homme juste avant son effondrement.

C’est aussi ma 1ère toune écrite dans l’autre langue😎

I did imagine that guy walking freely. Impression of freedom for himself. Well, things are rarely that simple and the world is big and complex and freedom for that guy walking might be a question of denying some responsabilities. Time will catch up!

It was a fun piece to write.

See section « paroles et musique » to accès the track

Fred Boutin

Revisiting the 70’s

Last week, folks from the Black Swann’s Wednesday night jam inspired me to add a song from the ‘70 to my growing repertoire!

Clapton, « I shot the sheriff » (Marley)!

Can’t wait to try the song out this Wednesday!

Fred boutin

Fun night at the black swan

I went to Nicola Vaughan’s open mic last Wednesday at the black swan tavern and had an awesome time. I met there great people, great musicians.

And thanks again Christian for backing me up with your steal guitar.

Had a blast.

See you next time guys!

J’ai traîné ma guit au Black Swan mercredi passé et j’y ai passé une super soirée.

Fred Boutin

La statue

Pour cette chanson, le riff bluesy rock du refrain est d’abord venu, à la guitare. Rythmique et dynamique, ce riff, je l’ai amalgamé avec une image qui me trottait à ce moment dans la tête, celle d’une statue qui lentement apprend à se déplacer. Métaphore d’une certaine relation à la danse! Relation conflictuelle ou le corps découvre ses craquelures, comme des engelures, lorsque mis en situation de devoir bouger de façon fluide, gracieuse.

Cette image et ce rythme énergique devraient désormais aller ensembles, s’accorder, comme une antithèse, celle d’une inertie dans le mouvement.

La mélodie du refrain (« c’est pour ça qu’on dit d’embarquer… ») allait à son tour ajouter à cette tension en se plaçant avec une certaine fluidité, une lenteur même, par dessus ce riff rythmique et prolongé. La mélodie allait instaurer un jeu, un slack, une liberté dans ce contexte métrique assuré par le riff à la guitare.

A vous de poursuivre l’analyse, en espérant que vous aller apprécier, en écoutant « la statue » sur YouTube : https://youtu.be/9nbCr43rBE4

Fred boutin https://fredboutinmusique.bandcamp.com/

Le visage de l’aventure

Good company in a journey makes the way seem shorter. — Izaak Walton

Le projet de partager en ligne mes récentes chansons et de les présenter live est lancé! Ce site veut suivre le projet, le documenter, s’en faire en quelque sorte le visage.

Bienvenue dans l’aventure!

There are still lots of steps ahead, but here are the few firsts one in order to publicize my music through an EP and live performances.

This site wants to document this journey.

Welcome aboard!

fred Boutin,

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑